logo-cbp

Christophe Berliocchi

Coups de fourchette

17760971_10212350817508258_5955356323285046337_o

CBP a testé L’Embarcadère

Les quais de la Nive à Bayonne, la sous-préfecture du Labourd, ont tout pour faire un gastronome et festayre (qui aime la fête) heureux : bars à tapas, bistrots, restos traditionnels, de terroir, hispanisant et un joli

Le chef (photo Franck Laharrague)

Le chef (photo Franck Laharrague)

gastro, qui hume bien l’air du temps, avec une priorité donnée aux poissons, l’Embarcadère.

 

Le jeune chef trentenaire Benoît Membrilles, aidé de sa femme Catherine en salle, a imposé son style décomplexé avec une cuisine au plus près du produit. Ce soir-là, en entrée, c’était cannellonis de gambas sauvages et sa fine farce de saumon, salade croquante de légumes et vinaigrette sésame et huile de noix pour elle, et pressé de canard et foie gras maison, pain truffé, chutney agrumes confits pour moi. Puis mille-feuille de thon et foie gras de canard poêlés, mousseline de patates douces avant de finir avec mon pêché mignon, un Russe au praliné (recette du beau-père, le pâtissier chocolatier Jean-Paul Heynard) et sa glace café expresso.

 

A la carte, il y avait aussi des plats plus canailles : pastilla de joue de boeuf, crème de carottes et fenouil, glace parmesan; croustillant de pied de cochon et sa confiture d’oignons, glace à la moutarde à l’ancienne; pintade farcie aux blettes et foie gras, fondue de potiron à la ventrèche fumée, écume de châtaignes; gratin de fruit et son sorbet pomme verte. Dans un cadre intimiste, avec un accueil chaleureux, L’Embarcadère, qui sait aussi serrer les prix, se concentre sur le plus important : l’assiette.

 

Les prix : Suggestions, 12-20 euros. Carte entre 29 euros et 43 euros. Cinq entrées, quatre plats et quatre desserts maison. Menu enfant à 8 euros.

 

L’adresse : 15, quai amiral-Jauréguiberry. Tél. 05 59 25 60 13. Fermé dimanche et lundi.

 

La note:

logo-resto-cbp-petitlogo-resto-cbp-petit

 

Menu CBP