logo-cbp

Christophe Berliocchi

Food

FullSizeRender

Chez Janine à Bayonne, simple et basic food

Ravi de retrouver le chef cuisinier David Legeay, découvert à la tête du food-truck Brocolis, dans un endroit à lui, qui lui correspond, où il peut s’exprimer, laisser libre cours à sa créativité entouré d’une bande de copains, très pros, qui ne se départissent pas de leur bonne humeur.  Cela fait du bien de sentir un chef qui s’éclate, derrière sa cuisine ouverte, dans un cadre pop, gourmand, au coeur de Bayonne, 12, rue Porte de Castets. Ici, avant, c’était une ancienne friterie, désormais l’adresse in s’appelle Chez Janine, en hommage au prénom de la grand-mère de David, qui l’a conduit à aimer ce métier de cuisinier.

 

Ces dernières saisons à la tête des cuisines d’un resto de plage à Anglet, à la Madrague, que la ville n’a pas souhaité renouvelé car il ne faisait pas de snacking (non, what the fuck !), c’est la ville de Bayonne qui a récupéré le précieux cuistot, passé entre autres par la Grange avant l’aventure du food-truck, qui dure toujours avec Bastien Etchepare aux volant du camion ! Chez Janine, c’est une déco dans l’air du temps, très dowtown, que l’on peut retrouver à New York City, Paris, Bordeaux et qui séduit les petites villes de province comme Bayonne car des jeunes ont l’envie de bien faire et de faire plaisir. Ouvert le midi, le chef prend son pied à effectuer son marché matinal, récupérer les légumes et produits frais qui accompagneront ses plats de poisson et de viande, en plus des deux trois incontournables (burger maison frites, salade Caesar). Sans oublier les deux desserts.

 

Ce midi, affiché au tableau au dessus de la cuisine, ce sera fish tacos et butternut ou paleron braisé et légumes : on prend le poisson, après avoir commandé la caesar en entrée avec un jus frais d’ananas. Le jus est punchy, la salade, top : du poulet, bien cuit, bacon, parmesan, sauce blanche, de la salade croustillante, pas fade, bref, c’est pop ! On tape la discute avec Valérie et Pierre, séduits par le cadre, jeune, un peu bruyant, mais juste ce qu’il faut, sans esbroufe, la déco oscille entre le néo-indus et le cool vintage. Les deux cuisiniers sont dans le rythme, c’est complet, ils envoient grave du poisson, plat qui a la cote ce midi.

 

Et l’assiette arrive, majestueuse, copieuse, radieuse : le poisson, dont je n’ai plus souvenir du nom, est très bon, snacké, deux belles pièces posées sur des tacos, avec guacamole, coleslaw (mais sans sauce) et piment, c’est spicy my god ! On arrose de citron, y’a des herbes, et cette purée orange de butternut qui donne de la couleur et du liant à ce plat très bistrot ! Facturé 12,5€, l’assiette a beaucoup d’allure. Il faut avoir de l’appétit pour finir le plat, très bien servi.

 

Chez Janine, ouvert il y a quatre mois, ne désemplit pas : David et son équipe, son second, son chef de salle étaient déjà avec lui à Anglet, carburent au super, ils ont la pêche, des tatouages, la fougue de leur jeunesse, [OK l’un des cuistots avait un bonnet, mais il faisait frais ce midi], le look a aussi son importance, ce sens du détail, le mobilier, chaises en bois siglées Janine, jolies assiettes, tout est nickel. Oui, oui, on est bien à Bayonne, qui se bouge autour de cette rue en cours de gentrification. Fini le magret pêche sous vide frites congelées à 25 boules, la clientèle veut manger, frais, sain et léger; dans une ambiance pop pour ne pas dire reggae (bien, bien la musique) : pourvu que les jeunots de Chez Janine gardent la foi et cet état d’esprit ! Ce n’est que le début, guys, good luck !

 

Chez Janine, 12, rue Porte de Castets, Bayonne. Ouvert du lundi au samedi, de 9 heures à 18 heures. Tél. 09 72 96 08 91 (pas de réservation, arrivé à l’heure ! Ou au second, troisième service, etc).

Menu CBP