logo-cbp

Christophe Berliocchi

Live

Nico'o & the kapiolani boyz Photo DR

Du ukulélé en live à l’Atabal de Biarritz

Chaude et colorée : la pochette du tout premier album de Nico’o & The Kapiolani Boys (« Lemon & coco ») est à l’image de leur musique du monde. Le groupe de quatre musiciens, originaires de Tarnos et Bayonne, propose, en effet, un mix original, moderne et percutant de musiques des îles, d’Hawaï et de Tahiti, sur un mélange de sonorités électriques folk, reggae et funk : rien que ça !

 

Trois ans après leur formation, le groupe présentera son tout premier album sur la scène de l’Atabal, le vendredi 2 février (1), après six mois de travail au studio Drop in, à Saint-Jean-de-Luz, avec Bertrand « Mako » Blais, ingénieur du son connu pour son travail avec Étienne Daho. Sur « Lemon & coco », on ne retrouve que des compositions personnelles : 12 titres, tous en anglais, sauf un, avec bien sûr l’instrument de prédilection du band en fil rouge, le ukulélé.

 

Jusqu’en Australie

C’est par le biais de cet instrument traditionnel hawaïen à quatre cordes, joué par Nicolas Salsac, considéré comme l’un des meilleurs performeurs européens de ukulélé, que le quatuor a réussi à se faire une place au… soleil. Sous l’impulsion de son chanteur-surfeur, le groupe s’est d’abord rodé sur des scènes locales avant de traverser la planète, invité dans des festivals de musique où le ukulélé est roi, en Australie, Irlande, Autriche ou Espagne. Cet album studio est donc une vraie consécration pour ce groupe professionnel : « Nous sommes super-contents, aujourd’hui, nous vivons de notre musique, et c’est un vrai privilège », confie Olivier Quesada-Tolosa, le batteur du groupe, qui a joué avec Grégoire ou Louis Chedid. David Usabiaga, guitariste vu avec Tim Frager ou Guillaume Grand, et le bassiste Guillaume Navailles complètent le quatuor autour de Nico’o, lead vocal et multi-instrumentiste (lapsteel, banjo et guitare).

 

Le public pourra donc découvrir en live les nouveaux morceaux des Kapiolani Boyz, dont « Leave », superbe clip visible sur YouTube, ou « My Ukulele », premier single extrait du CD « Lemon & coco ».

 

(1) Concert à 21 heures. Tarifs : de 6 euros à 9 euros ; sur place 12 euros ; adhérents, gratuit.

Menu CBP